Premier contact gratuit : durée variable entre 30 et 45 mn. 

Le montant de la consultation est de 35 euros dans mon atelier en atelier individuel (payable à chaque séance et facture fin de mois si necessaire), 55 pour un duo (couple, parent enfant, etc..) et degressif en atelier de groupe. Celle-ci a une durée moyenne de 60 minutes à 90mn.

Pour un travail à la demande d’une institution dans le cadre d’une vacation, les honoraires dépendent de la durée, du lieu du centre (convention de partenariat). 

A domicile, immersion de quelques heures, évaluation des besoins, etc à définir suivant la distance.

Les consultations avec un art-thérapeute ne sont pas prises en charge par la sécurité sociale. Cependant, n’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre complémentaire santé. Une réduction d’impôt est envisageable.

Les paiements se font à la séance par chèque, en espèces, CESU*.

Lieu de la séance

Mes services sont sur rendez-vous et se déroulent dans le confort de votre résidence ou dans mon atelier. Je me déplace ou vous reçois.

La première séance

La première entrevue constitue un moment privilégié, non seulement pour prendre contact, mais aussi pour vous informer et évaluer s’il y a lieu de s’engager dans une thérapie.

Certes, à la première entrevue, il faut briser la glace, faire connaissance, jeter les bases d’une relation de confiance mutuelle. Vous pourrez déjà vous exprimer franchement sur les difficultés auxquelles vous êtes confrontés, Ce qui me permettra d’évaluer de quelle façon je suis en mesure de vous apporter une aide personnalisée. 
C’est aussi l’occasion pour vous de m’évaluer. Pourrai-je vous, aider ? Cela vous permettra aussi de me poser toutes les questions qui vous tracassent. Même si vous vous sentez anxieux, nerveux ou très préoccupé par vos difficultés personnelles, ce qui est normal lors d’une première consultation, il demeure important que vous preniez le temps de vous informer. Je souhaite vous transmettre les principaux aspects de la thérapie que je pratique afin que vous y consentiez d’une façon libre et éclairée. N’hésitez pas à me poser des questions sur ma formation, mon expérience face au genre de problème(s) que vous vivez, sur la forme de thérapie que je privilégie, sur ma façon habituelle de travailler, sur le déroulement des séances, etc. Nous prendrons aussi le temps de préciser les aspects pratiques de la thérapie : tels que le montant des honoraires pour chaque séance, la durée de celles-ci, du rythme des entretiens (toutes les semaines, tous les quinze jours, deux fois par semaine, etc.), des modalités de paiement des honoraires.

De ce qu’il se passe quand vous ne pouvez pas vous présenter à un rendez-vous, de la confidentialité de nos rencontres…
Cet échange évite des malentendus toujours désagréables et vous permet d’entreprendre une thérapie à partir d’informations claires et précises.

 

Enfin, au terme des premiers entretiens, je pourrai définir avec vous, en fonction de vos besoins, de vos ressources et des difficultés que vous éprouvez, un contrat ou projet, des objectifs à poursuivre, des étapes à franchir, une façon de travailler. Plus cet échange sera explicite et ouvert, plus la thérapie pourra vous apporter. Il faut cependant se rappeler que ce contrat n’est pas définitif : il sera utile de revoir périodiquement la progression de la thérapie ; réévaluer son évolution et modifier s’il y a lieu les objectifs à atteindre.
La première entrevue sera aussi l’occasion pour vous d’évaluer votre ressenti. Êtes-vous à l’aise avec moi ? Sentez-vous que vous pourrez vous confier ? Êtes-vous à l’aise avec ma façon de travailler ? Êtes-vous satisfait de la manière dont je réponds à vos questions, de mon comportement à votre égard ? Me faîtes-vous confiance ? Si vous répondez de façon négative à ces questions, il est préférable pour vous de consulter un autre thérapeute avec lequel, pour différentes raisons, vous aurez moins de gêne à vous exprimer. Une telle évaluation est essentielle. La qualité de la relation entre le thérapeute et son patient a en effet une importance primordiale sur la durée et les résultats de la thérapie.

Paiements : Chèque, espèces, CESU (voir modalité)

 Le particulier employeur utilisant le Cesu profite d'un avantage fiscal intéressant qui peut prendre la forme d'une réduction ou d'un crédit d'impôt pouvant atteindre la moitié des sommes versées (salaires + cotisations sociales) dans la limite d'un plafond de 12 000 € (soit un avantage de 6 000 € par an).